Que retenir de l’Automne Numérique?

L’Automne Numérique, dont la première édition a été lancée début octobre par Aurélie Filippetti, avait pour objectif de  « découvrir de manière concrète les enjeux croisés du numérique et de l’éducation artistique et culturelle ».
3 grands rendez-vous avaient été organisés : un mash-up le 23 octobre, un hackaton le 25 octobre, et enfin une journée de réflexion « Transmettre la culture à l’ère du numérique », organisé au Camp Microsoft. Le Ministère de la culture a dressé le bilan de cette expérience et ses conclusions s’axent autour de 3 idées :
Encourager l’action citoyenne au service de la pratique numérique, en instaurant notamment l’éducation artistique et numérique dans les établissements scolaires, favoriser l’interactivité entre service public et usager par la stratégie de l’Open Data, et enfin accompagner le développement des innovations culturelles (création d’un espace de coworking appelé Silicon Valois, faire de l’Automne Numérique un évènement reconduit chaque année…).
Les interrogations soulevées par cette manifestation se portent maintenant sur l’utilisation de ces données, car si personne ne conteste la révolution que constitue l’open data aujourd’hui, ce sont surtout ses applications concrètes et leurs usages qui sont un enjeu.
Cet Automne numérique aura pu ainsi donner naissance à des projets très concrets:  la numérisation d’archives de la Guerre de 14-18, le relooking du portail Histoire des arts, qui possède plus de 5000 ressources pour l’éducation artistique et culturelle (dossiers pédagogiques, vidéos d’expositions, chronologies).

 

 


L’automne numérique par culture-gouv

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>